3 - Aux origines de Rome

Enée blessé (musée archéologique de Naples) ; sites.google.com/site/civilisationromaine/mythes-et-legendes/enee
Enée blessé (musée archéologique de Naples) ; sites.google.com/site/civilisationromaine/mythes-et-legendes/enee

Étude de la langue

Lecture

Expression écrite

-La conjugaison du présent de l'indicatif

-La 2e déclinaison

 

 

 

 

-Extraits (adaptés le plus souvent en dialogues) de L'Enéide : Polydore, Les Harpies, Andromaque

 

 

-Rédaction d'une conversation entre Didon et Enée aux Enfers : "Une réconciliation".

Expression orale

Culture littéraire

Culture humaniste, HDA

-Récitations de dialogues

 

 

 

-Représentations artistiques de la chute de Troie et de Didon et Énée : fresque romaine, sculpture du Bernin, gravure représentant les Harpies

-Le rituel du sacrifice sanglant chez les Romains : suovetaurile

Période 3 - Aux origines de Rome, le voyage d'Énée

 

 

 

 

 

 

 

Séance 1 - Le sacrifice aux dieux, une des habitudes de Pius Aeneas ; les terminaisons des verbes

 

 

 

Lecture des documents de la p. 49.

 

Les Romains pratiquaient le sacrifice sanglant, le plus prestigieux étant celui du taureau (ou du boeuf). C'étaient le mouton, la chèvre, le porc et les volailles (à l’exception des oies) qu'on offrait le plus souvent en sacrifice. Les sacrifices publics étaient généralement précédés d’une procession (un cortège), toujours accompagnés d’une prière, pendant laquelle on donnait de l’eau à boire au bœuf, afin qu’il baisse la tête. On lui assénait un coup de hache, puis on lui tranchait l’artère jugulaire, avant de répandre du sang sur l’autel. Les entrailles étaient destinées aux dieux (les parties sombres revenant aux divinités infernales), ainsi que les os et la graisse. On brûlait tout cela sur l’autel ; la chair comestible restait aux hommes.

 

NB : Les Grecs pratiquaient aussi le sacrifice sanglant : lors des Panathénées, un boeuf était dégusté lors du banquet final !

 

 

 

AD SACRIFICIUM !

 

Complète le premier dialogue de la période en ajoutant les terminaisons de la 1ère déclinaison : observe ensuite chacune des 6 terminaisons des verbes conjugués au présent.

 

 

 

-Quo vadi... ?

-Où v-- -Où vas-tu ?

-E... ad aram, ad sacrificium.

-Je vais à l'autel, au sacrifice.

-Tecumne illuc ire possu... ?

-Puis-je y aller avec toi ?

-Pote... ! De... precibus cole…… !

-Oui, tu peux ! Nous honorerons la déesse par des prières !

-Qu. ? Minerv. ?

-Laquelle ? Minerve ?

-Minime, Dian…. . Es... de... quae in silv….. vivi..., venationis de…..

-Non, Diane. C’est une déesse qui vit dans la forêt, la déesse de la chasse.

-E…. bene cognovi, grati….. tibi ago ! Ea…... !

-Je la connais, merci ! Allons-y !

 

 

 

ad + accusatif : vers, à gratia, ae, f : reconnaissance, grâce

 

ara, ae, f : autel dea, ae, f : déesse

 

ea : pronom personnel 3e sg féminin

 

 

 

RAPPEL DES DÉSINENCES PERSONNELLES (TERMINAISONS)

 

 

 

-o / - m → « ... » -s → « ... » -t → « ... », « ... »

 

 

____________________________________________________________________________________

 

Observe la scène de sacrifice de la p. 49 et identifie le prêtre, l'assistant aux prières et le victimaire à la hache.

 

On y sacrifiait dans l’ordre un …………., un …………. et un .…….....…..…., en l’honneur de Mars.

 


 

Suovetaurile (bas-relief de marbre, musée du Louvre) ; wikipedia.org

-mus → « …. » -tis → « …. » -nt → « …. », « …. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Séance 2 - Que représente cette sculpture de suovetaurilia ?

 

 

 

Cette technique de sculpture est appelée _____________________, par opposition

 

*aux hauts-reliefs, où les sujets sont presque entièrement détachés ;

 

*aux sculptures en _______ - _________ : sculptées sur toutes les faces, on peut en faire le tour.

 

 

 

 

Le sacrifice est triple : bœuf, mouton, porc ; c’est un suovetaurilia, mot composé formé à partir du nom des animaux (sus, ovis, taurus), sacrifice à destination de ______ (ici représenté en statue en ______-_______ ; sculpture de la villa d'Hadrien ; wikipedia.org).

 

 

 

Les animaux sont parés :

 

-Quel est ici leur point commun ? Par conséquent, quel dieu est honoré par ce sacrifice ?


patheos.com : un prêtre répandant de la mola salsa sur la tête d’un taureau (sculpture en _______ - ___________)

 

 

 

Ce sont de jeunes __________ : le dieu honoré par ce sacrifice est __________ (en grec ________), dieu de la jeunesse guerrière ! Mais c’est surtout, au moment du printemps, la _________ qu’on voulait purifier.

 

 

 

-Quel animal est orné d'une belle ceinture ?

 

Le ______________ a une ceinture, il peut même avoir une coiffe.

 

 

 

Le prêtre est l’homme à la tête couverte qui officie devant l’autel : il prononce la prière, répand sur la tête de l'animal des miettes d’une galette appelée mola salsa (mixture d'épeautre et de sel), procède à la libation (action de verser un liquide, ici le vin) et mime l

 

e sacrifice. C’est le ____________, présent derrière le taureau, celui qui tient la hache, qui procédera au sacrifice.

La cérémonie a lieu à l’extérieur, devant l’autel, derrière lequel on aperçoit des __________. Derrière l’autel, un homme tient le rouleau qui contient les paroles à répéter exactement, et dans le silence. En cas d’erreur, il faut recommencer.

 

Ce type de sacrifice se retrouve dans l’_____ ancienne, avec le sacrifice du sautramani, immolation à Indra d'un bouc, d'un bélier et d'un taureau, ce qui semble faire remonter la pratique du suovetaurile à la religion ________ - ______________.

 

 

 

Séance 3 Révisions de conjugaison : le présent de l'indicatif

 

 

 

AM..., aimer

DEBERE,

devoir

DICERE,

...

FAC..., faire

VEN...,

venir

ESSE,

être

amo

am...

amat

am...

amatis

amant

deb...

debes

deb…

debemus

debetis

debent

dic...

dic...

dicit

dic…

dicitis

dicunt

fac...

facis

facit

facimus

facitis

fac...

venio

venis

venit

venimus

venitis

ven…

sum

...

est

sumus

estis

...

1sg : o

inf. : ...

=> ...conj.

1sg : ...

inf. : ere

=> ... conj.

1sg : ...

inf. : ere

=> 3e conj.

1sg : ...

inf. : ...

=> …conj.

1sg : io

inf. : ...

=> 4e conj.

conj. ?

………………

 

 

 

Séance 4 – Énée : un demi-dieu comme ancêtre !

 

Sources illustrations : museslitterature.over-blog.com/

 

 

 

1° Trouve, aux pages 76-77, deux œuvres représentant le héros troyen par lequel les Romains purent faire remonter leur histoire à l'histoire grecque.

 

Enée blessé (fresque de Pompéi). On voit un médecin, Ascagne et Vénus, sa mère. Musée de Naples.

 

Enée fuyant Troie (œuvre du Bernin). On voit Enée, Ascagne et Anchise portant les dieux du foyer, les pénates. Rome.

 

2° Complète le texte qui suit en te fondant sur tes connaissances en matière de mythologie :

 

 

 

Le berger Anchise, descendant de Tros (fondateur de Troie) donc de Zeus, fut un jour séduit par la fille de Zeus, Vénus : cette déesse s’était fait passer pour la fille du roi de Phrygie, territoire plus important que la région de Troie, la Troade. Elle lui prédit que son enfant fonderait un royaume que les enfants de ses enfants conserveraient. Un jour, Anchise vanta l’origine semi-divine de son fils ; Zeus le rendit boiteux en le foudroyant.

 

Énée n’appartenait pas à la famille régnante, mais était considéré comme très vaillant parmi les Troyens. Les récits de la guerre de Troie mentionnent ses faits d’armes : tout d’abord, Achille le mit en fuite en pillant ses troupeaux et Diomède le blessa ; puis Énée tua Créthon et Orsiloque et, bien qu’il ne parvînt pas à tuer Idoménée, fit dans le camp grec nombre de victimes. Achille enfin eut l’occasion de le terrasser, mais Poséidon enveloppa le Troyen d’une nuée pour le protéger. Quand la cité de Troie fut prise par les Grecs, Énée arracha son père, sa femme Créüse et son fils Ascagne au massacre. Sa piété alla même jusqu’à sauver les Pénates (dieux protecteurs des foyers, les plus sacrés à Troie) et le Palladium (statue d'Athéna, lancée en direction de la Troade par Jupiter). Puis il partit pour un long voyage méditerranéen, dont la première escale fut en Thrace. Il s'apprête maintenant à sacrifier un taureau, mais pour le feu il a besoin de branches et de brindilles...

 

Il y a 2000 ans, Auguste voulut, pour renforcer son pouvoir, consacrer l'histoire de Rome : il engagea le poète Virgile à donner à Rome un autre fondateur. Ce sera Énée, héros de l'Énéide, long poème épique inspiré de l’Odyssée et chantant le périple du Troyen et son installation en Italie.

 

 

 

 

1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Séance 5 – Premières terreurs, en Thrace

 

 

 

*Humus, humi, m : le sol, nom latin qui a donné en français :

 

→ « ……………. » : rabaisser qq'un (au niveau du sol)

 

→ « …………………. » et « ………………. » : le fait d'enterrer / déterrer

 

→ « ……………… » : deuxième couche supérieure du sol (comportant des organismes vivants)

 

→ « ………………… »  / « anthume » : qui a lieu après / avant la mort

 

→ « …............... ..... » : qui est modeste.

 

 

 

Énée raconte ses premières terreurs, en Thrace (texte d’après l’Énéide de Virgile, chant III)

 

 

 

« Accedo, viridemque ab humo convellere silvam conor aras tegerem ut frondentibus ramis ; horrendum et dictu video mirabile monstrum.

 Nam, quae prima solo ruptis radicibus arbos vellitur, huic atro liquuntur sanguine guttae, et terram tabo maculant. Mihi frigidus horror membra quatit, gelidusque coit formidine sanguis. »

« J'approche, j'essaie d'arracher du sol cette verte végétation, pour couvrir les autels de leurs rameaux feuillus ; mais je vois un horrible et effrayant prodige.

Le premier arbrisseau que j'arrache du sol en brisant ses racines distille goutte à goutte un sang noir, et souille la terre d’une peste.

Un frisson d'horreur secoue mes membres et mon sang glacé se fige d'épouvante. »

 

 



 



 

i

 

i

 

NSCÉnée en Thrace (enluminure du Ve s. du manuscrit Vergilius Vaticanus ; Bibliothèque Apostolique du Vatican). Source : wikipedia.org

 


 

Inscris les mots latins du texte autour de cette illustration, puis flèche les éléments représentés par chaque mot.

 


 

 

Les deux premières étapes du périple d’Énée (inscris sur la carte les numéros 1 et 2)

 

1- Départ de Troie, détruite par les Grecs, d’Énée, de son père Anchise, de son fils Ascagne (Iule). __________ disparaît mystérieusement et ne peut les accompagner.

 

2- En ___________, le héros découvre que le sang des racines de l’arbrisseau arraché provient de la tombe du Troyen Polydore, tué par traîtrise et par cupidité sur ordre du roi de Thrace, qui convoitait son or. Polydore avait été envoyé en Thrace par son père _______, le roi de Troie, pour échapper à la guerre et au maniement des armes (version d’Euripide). Énée et Anchise quittent donc cette terre néfaste !

 

 

 

 

 

 

 

Séance 6 – La 2e déclinaison (noms masculins et neutres) : leçons n° 9 et 11 du site lelatiniste.net

 

Les noms masculins en -us

Les noms masculins en -er

Nominatif 

DOMINUS

DOMINI

AGER

AGRI

Vocatif 

DOMINE

DOMINI

AGER

AGRI

Accusatif 

DOMINUM

DOMINOS

AGRUM

AGROS

Génitif 

DOMINI

DOMINORUM

AGRI

AGRORUM

Datif 

DOMINO

DOMINIS

AGRO

AGRIS

Ablatif 

DOMINO

DOMINIS

AGRO

AGRIS

 

 

 

Les noms neutres de la 2e déclinaison

 

 

 

Les noms neutres en « um »

 

SINGULIER

PLURIEL

TEMPLUM

TEMPLA

TEMPLUM

TEMPLA

TEMPLUM

TEMPLA

TEMPLI

TEMPLORUM

TEMPLO

TEMPLIS

TEMPLO

TEMPLIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Séance 7 - Recherches documentaires (épisodes 3 à 13)

 

 

 

Recherche des informations au sujet de ces épisodes du voyage d'Énée.

 

 

 

3- Les navires troyens se rendent ensuite au sanctuaire de Délos, l’oracle ordonne à Énée de gagner la ………… , considérée comme la terre promise, qu’ils doivent hélas quitter à cause d’une ……………….. de ……….. .

 

4- Énée et ses compagnons se dirigent vers l’Italie, terre d’où Dardanos, premier roi de Troie, était originaire. Après avoir survécu à une tempête, ils s’installent sur une île des Strophades, mais sont attaqués par des ……………..., monstrueuses femmes ailées, qui leur annoncent qu’ils ne s’installeront définitivement en Italie que lorsqu’ils auront dévoré leurs « …………. » .

 

5- Buthrote : les Troyens y sont accueillis par ……………….. (veuve d’………………………, épouse actuelle d’Hélénus). Le devin Hélénus dit aux Troyens qu’ils ne sont pas chez eux (sauf s’ils voient une ……... sous un …………….. en train d’allaiter ……………... petits).

 

6- À Castrum Minervae, l’apparition de quatre ……………... blancs est interprétée par Anchise comme un présage de paix suivant une période de conflit.

 

7- Les Troyens rencontrent un compagnon d’…………... ; grâce à lui, ils échappent à l’ire du cyclope Polyphème.

 

8- Mort d’……………. à Drépane, en Sicile.

 

9- La déesse …………... demande au dieu Éole de déclencher une tempête, pour qu’Énée périsse en mer. Neptune calme la tempête et les Troyens abordent les côtes africaines.

 

10- La reine de Carthage, ………..., tombe amoureuse d’Énée, qu’elle vient d’accueillir. Après une union pleine de passion, les dieux rappellent Énée à son destin : il fondera sa nouvelle cité en Italie et devra abandonner sa bien-aimée. Didon se suicide de dépit amoureux. Retour à Drépane, où Énée commémore la mort de son père par des jeux.

 

11- Guidé par la ………….. de Cumes, Énée descend aux Enfers, où il retrouve …………..., qui lui révèle l’avenir glorieux de Rome et d’Auguste (l’empereur sous le règne duquel écrit Virgile) et Didon, qui lui en veut toujours.

 

12- La nourrice de Iule, ………….., vient de mourir. Les Troyens l’inhument dans une île, qui prendra désormais son nom.

 

13- Arrivés aux Latium, les Troyens doivent affronter les …………….. au cours d’une guerre injuste déclenchée par Junon et la furie Alecto. Énée l’emporte et obtient la main de Lavinia, fille de Latinus, chef de la fédération des peuples latins. Il a un second fils, Silvius.

 

 

 

 

 

Pour t'aider, tu peux consulter les sites Internet suivants : difficulté

 

https://fr.vikidia.org/wiki/Énée

 

bcs.fltr.ucl.ac.be/virg/V03-001-191.html ✩✩✩

 

mythologica.fr/grec/enee.htm ✩✩

 

https://sites.google.com/site/errarebozelumest/home/le-coin-des-5eme/civilisation/la-fondation-de-rome/le-periple-d-enee

 

https://www.larousse.fr/encyclopedie/oeuvre/l_Énéide/118055

 


Les recherches : Énée et Didon

Télécharger
La Mort de Didon
Laura et Suzanne
lamortdedidon.odp
Présentation Open Office 189.1 KB
Télécharger
Aurélien et Gabriel
exposé latin enee et didon.odp
Présentation Open Office 1.2 MB
Télécharger
La rencontre entre Didon et Enée
Didon et Enée à présenter a Carthage.odp
Présentation Open Office 9.4 MB
Télécharger
Louis Lejeunel
Didon et Enée.odp
Présentation Open Office 180.6 KB
Télécharger
Noé et Samuel
exposé Didon.odp
Présentation Open Office 96.0 KB
Télécharger
Lilian
didon expo.odp
Présentation Open Office 306.2 KB
Télécharger
Louis.L et Medlin
Didon - Copie.odp
Présentation Open Office 721.4 KB
Télécharger
Alizée et Justine
Mort de Didon.odp
Présentation Open Office 216.0 KB
Télécharger
Célia et Louis
Didon abandonnée.odp
Présentation Open Office 95.1 KB