1- Les aventures de Bilbo

Bilbo le Hobbit (Hachette Jeunesse, decitre.fr)


Période 1 – Les aventures de Bilbo

 


 

Séance 1 – Les méthodes de travail, le programme de lecture

 

 

 

-1er octobre : Le Hobbit, de Tolkien.

 

 

 

-début novembre : La fameuse invasion de la Sicile par les ours, de Dino Buzzati (en classe).

 

 

 

-mi-novembre : un second récit d’aventures, au choix.

 

 

 

-15 décembre : un récit de création ou récit épique, au choix.

 

 

 

-début février : 16 métamorphoses d’Ovide, adapté par Françoise Rachmuhl (Flammarion jeunesse).

 

 

 

-fin mars : La farce de Maître Pathelin (Bibliocollège).

 

 

 

-mi-mai : Odyssée, Homère (extraits, Livre de Poche).

 

 

 


 

Séance 2 - Évaluation diagnostique des compétences de lecteur

 

Lecture en classe : évaluation des compétences de lecteur.

 


 

Lecture de passages du chapitre I de Le Hobbit, en respectant quatre contraintes :

 

Débit (vitesse et rythme) d'élocution :  =

 

Exactitude du déchiffrement ; articulation des syllabes :  =

 

Volume, intensité, résonance de la voix :  =

 

Intonation, expressivité (rendu des sentiments du narrateur ou des personnages) :  =

 

Adaptation aux conditions de lecture (angoisse, gêne extérieure, difficulté du passage) :  =

 


 


 


 


 

 

 

Séance 3 - Notes de lecture (chapitre 1)

 

-Bilbo Bessac, un Hobbit

-descendant de Touc par sa mère

-grands pieds velus

-Gandalf organise une aventure : magicien au service de guerriers

-Bilbo manipulé par Gandalf, invité le lendemain

-Dwalin et Balin, 2 nains

-Ennemis des nains : les dragons (Smaug), les gobelins (orques), les trolls

-5 autres nains arrivent : Dori, Nori, Ori, Oin et Gloin

-4 nains en plus, puis Gandalf : Bifur, Bofur, Bombur et Thorin

-les Hobbits, plus petits que les nains

-le narrateur n’est pas un Hobbit

-la Colline, région des Hobbits

-aventure dangereuse, mortelle

-nains : goinfres, impolis et sans-gêne

-Fili et Kili, 2 nouveaux nains

 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

Séance 4 - Distribution du résumé du chapitre 1.

 


 

1° Correction de la prise de notes (pp. 26 à 47).

 

Thorin est hautain, Bilbo très mécontent les nains aident Bilbo

 

les nains se mettent à chanter tout est nettoyé

 

les nains jouent une belle musique on est en avril

 

Bilbo s’enthousiasme peu à peu

 

selon Gandalf, Bilbo est redoutable

 

les nains doutent de Bilbo

 

Thorin fait un discours

 

Fiertaureau, ancêtre de Bilbo a combattu les gobelins

 

signe sur la porte = cambrioleur cherche emploi

 

la carte de Thror = le trajet

 

sur la carte, Smaug

 

une entrée secrète dans le flanc de la montagne

 

une clé donnée à Thorin

 

main pointée = porte secrète

 

porte secondaire presque invisible

 

la capitale des nains, le Val, a été pillée par les dragons

 

dragons = voleurs d’or

 

les nains veulent retrouver leur trésor

 

il y a 100 ans, le père de Thorin, a disparu

 

on croit que Bilbo a raté l’aventure !

 

 

 

 

 

Résumé à compléter du chapitre 1. Le compléter à l’aide de la prise de notes de la séance 3.

 

 

 

 

 

Chapitre I - Une fête inattendue (pp. 13-48)

 

 

 

Bilbo B………., fils de Belladonna Touc, est un paisible ………….. qui, un jour d’avril, rencontre le magicien …………. et se retrouve à servir le thé chez lui à ………… nains joyeux et gourmands, protégés du vieux magicien. Ceux-ci, comme l'explique ………..., leur chef, veulent récupérer leur trésor volé par ……….. le Dragon, là-bas, très loin à l'Est, dans la …………... Solitaire. Bilbo est reconnu par l’assemblée comme un cambrioleur professionnel qui les aidera à voler, ou plutôt à récupérer le trésor des Nains. Une carte -celle de ………..., grand-père de Thorin- est consultée : une inscription en ……... indique comment on peut trouver l’entrée secrète du repaire de Smaug : il s’agit de celle de gauche. L’autre commence par ces trois mots : « tenez-vous près ».  Gandalf confie aussi à Thorin une ……. d’argent. Bilbo se retrouve emporté, bien malgré lui, dans l'aventure.

 


 


 

Séance 5 – Cours d’orthographe (le pluriel des noms et adjectifs simples)

 

a) Leçon p. 314, puis synthèse :

 

Définition de la pluralité (versus singularité) :

 

C’est le fait d’avoir, dans une phrase, plusieurs (au moins deux) êtres, objets, lieux, idées, en rapport avec l’action exprimée.

 

Les grands chevaux ont été nourris en leur donnant des kilos d’avoine : leurs maîtres les ont ensuite emmenés à la plage.

 


 

Marque de pluriel pour les pronoms

 

Marque de pluriel pour les noms

 

Marque de pluriel pour les vbs conjugués

 

Marque de pluriel pour les déterminants

 

Marque de pluriel pour les verbes au participe passé + adjectifs

 

b) Ensemble : exercices 1 et 2 p. 314. c) Pour la séance 6 : 4, 5 et 10 p. 315.

 


 

Synthèse

 

1° La marque du pluriel n’est pas toujours le -s.

 

2° Elle dépend de la nature du mot (ex. nous mangeons).

 

3° À l’intérieur d’une même nature grammaticale, elle n’est pas toujours la même (-s ; -x ; -ux ; -). Voir p. 314.

 


 


 


 


 


 

 

 

Séance 6 – Contrôle de grammaire : l’accord des formes simples au pluriel

 


 

1. Correction des exercices 4, 5 et 10 p. 315

 

4 p. 315 :

 

un vœu → des vœux un pneu → des pneus

 

un pruneau → des pruneaux un noyau → des noyaux

 

un landau → des landaus un oiseau → des oiseaux

 

un caillou → des cailloux un cou → des cous

 

un sou → des sous un fou → des fous

 


 

5 p. 315

 

des choux – des trous – des clous – des bijoux – des filous – des joues – des hiboux – des écrous – des chevaux – des festivals – des canaux – des bocaux – des littoraux – des locaux - des attirails

 


 

10 p. 315

 

un accès interdit – un succès inouï – un tapis précieux – un ami généreux – un bébé joufflu – un discours confus – une voix basse – une voie sans issue – un bois mystérieux – un permis de conduire

 


 

2. Contrôle d’orthographe.

 

Transforme dix groupes nominaux (comportant un nom et un adjectif qualificatif) que tu pourras trouver aux pages 48-50 :

 

*mets-les au pluriel s’ils sont au singulier ;

 

*mets-les au singulier s’ils sont au pluriel.

 

Exemples :

 

1. « à la grande maison » → « aux grandes maisons » ;

 

2. « les petites villes » → « la petite ville ».

 


 

Corrigé :

 

un petit déjeuner → des petits déjeuners

 

un petit déjeuner pressé et copieux → des petits déjeuners pressés et copieux

 

une terrible pagaille → de terribles pagailles

 

un mauvais rêve → de mauvais rêves

 

toutes ces histoires saugrenues → toute cette histoire saugrenue

 

un bon petit déjeuner → de bons petits déjeuners

 

une chaude brise printanière → de chaudes brises printanières

 

une note rédigée → des notes rédigées

 

nos remerciements les plus sincères → notre remerciement le plus sincère

 

la fenêtre ouverte → les fenêtres ouvertes

 

mon pauvre ami → mes pauvres amis

 

ses pieds velus → son pied velu

 

1.  une seule journée → de nombreuses journées

 

2.  Les pierres couvertes  → La pierre couverte

 

3.  La dernière maison hospitalière → Les dernières maisons hospitalières

 

4. Les grandes montagnes → La grande montagne

 

5.  des yeux ronds → un œil rond

 

6. Un large bassin → De larges bassins

 

7.la montagne solitaire  → les montagnes solitaires

 

8.  le bon chemin →les bons chemins

 

9. La belle vallée→ Les belles vallées

 

10. ses flancs brunâtres→ son flanc brunâtre

 

adjectifs qualificatifs

 

marques du pluriel difficiles

 


 

 

 


 

Séance 7 – Contrôle de lecture

 

Lire l’intégralité du chapitre 2.

 

1) Pourquoi Bilbo est-il parti en retard ?

 

2) À un moment de la traversée, de quoi manquent nos quatorze héros ?

 

3) Quel personnage disparaît mystérieusement ?

 

4) Quel est le titre du chapitre 2 ? Quel est le rapport entre ce titre et ce que font les personnages rencontrés par Bilbo ?

 

5) À quelle espèce appartiennent-ils ?

 

6) Pourquoi Bilbo se fait-il attraper ?

 

7) Les trois créatures te semblent-elles être craintives ? À quelle phrase le vois-tu ?

 

8) Quel nain se défend le mieux contre les créatures ? Par qui ce nain se fait-il pourtant attraper ?

 

9) Qui parvient à libérer les quatorze héros ? Comment ?

 

10) Quels objets précieux sont dérobés dans la caverne des créatures ?

 


 


 


 


 

Séance 8 – Correction du contrôle de lecture

 

 

 

1) Pourquoi Bilbo est-il parti en retard ? Bilbo est parti en retard parce qu’il a dormi trop longtemps et qu’il a découvert le message des nains tardivement (p. 50).

 

2) À un moment de la traversée, de quoi manquent nos quatorze héros ?Nos héros manquent de nourriture et de vêtements secs (p. 55).

 

3) Quel personnage disparaît mystérieusement ? Gandalf est parti mystérieusement (p. 54).

 

4) Quel est le titre du chapitre 2 ?Le chapitre 2 s’intitule :  « Rôti de mouton » . Quel est le rapport entre ce titre et ce que font les personnages rencontrés par Bilbo ? Les trolls mangent en effet du rôti de mouton (p. 57).

 

5) À quelle espèce appartiennent-ils ? Bilbo rencontre des trolls.

 

6) Pourquoi Bilbo se fait-il attraper ? C’est en voulant attraper une bourse dans la poche de Léon que Bilbo se fait capturer, dénoncé par la bourse (p. 59) !

 

7) Les trois créatures te semblent-elles être craintives ? À quelle phrase le vois-tu ? La phrase « Les trolls […] se méfient de tout ce qu’ils ne connaissent pas » (p. 59) montre qu’ils sont craintifs.

 

8) Quel nain se défend le mieux contre les créatures ? Par qui ce nain se fait-il pourtant attraper ? Thorin se défend bien (p. 62), mais se fait attraper par Léon.

 

9) Qui parvient à libérer les quatorze héros ? De quelle manière ? Gandalf libère les nains : il contrefait la voix des trolls pour qu’une dispute éclate, jusqu’à l’aube, qui pétrifie les trolls (p. 64-65).

 

10) Quels objets précieux sont dérobés dans la caverne des créatures ? Les héros découvrent dans cette caverne des épées magiques, ainsi que des jarres remplies d’or (p. 67).

 

 

 


 

Nouvelle distribution des groupes en fonction des compétences de lecture :

 

Groupe 1

Groupe 2

Groupe 3

 

 

 

ne pas lire le chapitre 3 ;

lire une partie du chapitre 4 (pages 83 à 93, jusqu’à « nous les avons trouvés réfugiés dans notre Hall d’Entrée »).

ne pas lire le chapitre 3 ;

lire le chapitre 4 en entier.

lire en entier les chapitres 3 et 4.

 


 


 


 

Séance 9 – Les chapitres III et IV, dans le livre et le film

 

Chapitre III

 

1° Chez quel personnage les nains et Bilbo se ressourcent-ils ?

 

Les héros se réfugient chez Elrond, chef des Elfes.

 

2° Quelle est la particularité de la maison qu’il habite ?

 

C’est la dernière « maison hospitalière » avant d’entrer dans le territoire hostile.

 

3° Qu’apprennent nos héros sur les épées trouvées dans la grotte des trolls ?

 

Il s’agit d’épées forgées autrefois par les elfes, lors de la guerre contre les gobelins.

 

4° Que déchiffre Elrond sur la carte de Thorin ?

 

Elrond déchiffre l’inscription en runes lunaires : « Tenez-vous près de la pierre grise ».

 

5° Qu’est-ce que le jour de Durin ?

 

Le jour de Durin est le jour du Nouvel An chez les nains.

 


 

Chapitre IV (en visionnant le film et consultant le récit)

 

6° Pourquoi y a-t-il dispute au début de ce chapitre ?

 

Les héros se querellent au sujet de l’abri qu’il leur faut choisir.

 

Minutes du film → 1h41’

 

Numéro de page → 86

 


 

7° Quels nains découvrent une grotte sèche ?

 

Kili et Fili découvrent une grotte sèche.

 

Minutes du film →1h45’

 

Numéro de page → 86-87

 


 

8° Quelle surprise attend les héros dans cette grotte ?

 

Des gobelins s’abritaient dans cette grotte.

 

Minutes du film → 1h44 ‘

 

Numéro de page →p. 89

 


 

9° Quelle épée fait enrager les gobelins ? Pourquoi ?

 

Orcrist signifie « pourfendeuse de gobelins » : elle a servi aux elfes dans la guerre contre ces monstres.

 

Minutes du film → 2h05’

 

Numéro de page → p. 94

 


 

10° Que crée Gandalf pour venir à bout des gobelins ?

 

Gandalf produit une pluie d’étincelles mortelles qui brûla les gobelins.

 

Minutes du film →2h05’

 

Numéro de page →p.95

 


 

Séance 10 - La définition du récit d'aventures (voir manuel pp. 28 et 42)

 

 

 

1- Un récit initiatique

 

Recherche dans le dictionnaire la définition d'« initiatique » : qui relève d’un apprentissage de choses inconnues. Cet adjectif peut qualifier une aventure par laquelle le héros apprend quelque chose de mystérieux : ici, le paisible Bilbo est initié à l’écriture des runes, à l’aventure, au pouvoir de disparaître.

 

Que dire de l'âge du héros du récit d'aventures ? Le héros est toujours jeune, au début du récit. Dans le cas de notre récit, Bilbo a cinquante ans, mais il se comporte souvent comme un enfant.

 

De plus, le monde se présente au héros comme une série d'épreuves à passer. Enfin, dans le récit d'aventures, le héros est conseillé et guidé par des personnages qui en savent plus que lui : Thorin et Gandalf lui apprennent la vie d’aventurier.

 

 

 

2- Les étapes de l'initiation

 

Les épreuves subies par le héros ont souvent une valeur symbolique. Page 100, recopie la phrase qui montre que la découverte de l’anneau est importante pour Bilbo : « Ce fut un tournant dans sa carrière, mais il ne le savait pas. » Que symbolise la découverte de l’anneau ? Cela symbolise le pouvoir et la puissance : l’invisibilité représente aussi l’accès à la maturité et le pouvoir gagné par B. de faire le bien.

 

À quoi le héros est-il préparé à la fin du récit ? Les étapes lui confèreront petit à petit le statut de Cambrioleur.

 

 

 

3- Un héros exceptionnel, mais aussi la mise en valeur d’un monde exceptionnel

 

Quel point de vue est privilégié dans les récits d'aventures ? C'est au point de vue omniscient que le héros est présenté : le narrateur connaît tout de ses personnages et s’adresse souvent aux lecteurs, comme dans cette phrase de la p. 102 : « Mais, rappelez-vous, ce n’étais pas aussi dépaysant […] pour vous ou pour moi. »

 

Que représentent finalement toutes les situations extraordinaires, les époques reculées, les paysages exotiques pour nous, lecteurs ? Nous sommes dépaysés par cette nouveauté, cet inconnu, cette distraction. Les récits d'aventures sont de purs divertissements !

 

Dans quoi trébuche Bilbo, à la page 103 ? Qu’a ce lieu d’étrange ? Bilbo découvre une étendue d’eau, dans laquelle vivent d’horribles créatures, dont le fameux Gollum (p. 104).

 

Selon toi, en quoi Bilbo est-il un être exceptionnel ? Bilbo est un héros exceptionnel, dans la mesure où il affronte de nombreux dangers avec courage. Une chance inouïe l’accompagne, ainsi qu’un pouvoir unique.

 

 

 

4- Un héros humain, attachant, auquel nous nous identifions

 

Identifie deux sentiments exprimés par Bilbo, à la vue de Gollum (pages 106-107) : Bilbo ressent une certaine crainte à la vue de Gollum ; il réfléchit aux énigmes tout en restant méfiant.

 

Un héros qui représente le bien : s’il répond aux énigmes, Bilbo pourra sortir des galeries et échapper aux gobelins. Sinon, il sera dévoré par la créature.

 

L’échange d’énigmes ressemble à un duel entre deux guerriers ou chevaliers.

 

 

 

5- Rythme du récit et suspense

 

Le nom « aventure » vient du latin adventura (« les choses à venir ») : cette étymologie nous montre que dans un récit d’aventures, le suspense est maintenu grâce aux péripéties et aux rebondissements.

 

Relis le chapitre 5 et indique en quoi il participe du rythme soutenu et du suspense du récit d'aventures (p. 117) : le lecteur ignore le passé de Gollum et la raison pour laquelle il détient l’anneau ; on ne sait pas si Bilbo sera mangé.

 

 

 

6- La spécificité de la fantasy

 

Que trouve-t-on en plus dans Bilbo le Hobbit, qui fait qu’on rattache ce récit à la catégorie du récit d’aventures « fantasy » ? Des éléments du merveilleux (créatures divines ou monstrueuses, lieux et époques reculés, objets merveilleux).

 

Quel est le pouvoir surnaturel de l’objet au centre du chapitre V (p. 116) ? L’anneau permet de disparaître à volonté.

 

Source illustration : site Welovewords.

 

 

 

 

 


 

Séance 11 – Rédaction en classe

 

7- Synthèse : consigne

 

Rassemble ces informations et rédige à l'aide de celles-ci un paragraphe de dix lignes minimum dans lequel tu expliques en quoi Le Hobbit est un récit d’aventures. Tu peux ajouter des idées ou exemples personnels.

 

 

 

Critères (4 points chacun) :

 

-les accords nom-adjectif, notamment au pluriel (exemple : les grands récits d’aventures) ;

 

-l’emploi correct du présent de l’indicatif ;

 

-la construction et l’articulation des phrases ;

 

-la référence précise à au moins trois caractéristiques du récit d’aventures ;

 

-l’allusion à trois exemples précis (éventuellement sous forme de citations).

 


 

Révision du présent de l’indicatif (p. 286 à 290)

 

Groupe 1

Groupe 1

-cer / -ger

Groupe 1

-ayer et -uyer /

-oyer

Groupe 1

é-CS-er /

-eter, -ener, -emer, -eler

Groupe 1

appeler, jeter

Groupe 2

Groupe 3

Groupe 3

-dre

j’aime

tu aimes

il aime

nous aimons

vous aimez

ils aiment

 

 

je mange

tu manges

il mange

nous mangeons

vous mangez

ils mangent

je paye – nettoie

tu payes – nettoies

il paye – nettoie

nous payons – nettoyons

vous payez – nettoyez

ils payent - nettoient

 

je sème

tu sèmes

elle sème

nous semons

vous semez

elles sèment

j’emmène

tu emmènes

elle emmène

nous emmenons

vous emmenez

ils emmènent

j’appelle

tu appelles

il appelle

nous appelons

vous appelez

ils appellent

j’accomplis

tu accomplis

il accomplit

nous accomplissons

vous accomplissez

ils accomplissent

je pars

tu pars

il part

nous partons

vous partez

ils partent

 

je prends

tu prends

il prend

nous prenons

vous prenez

ils prennent

Groupe 3

-indre / -soudre

Groupe 3

valoir / pouvoir / vouloir

Groupe 3

-ir

Groupe 3

changement de radical

Être

Avoir

je résous

tu résous

il résout

nous résolvons

vous résolvez

elles résolvent

je vaux

tu vaux

il vaut

nous valons

vous valez

ils valent

j’offre

tu offres

il offre

nous offrons

vous offrez

elles offrent

 

je vais

tu vas

il va

nous allons

vous allez

ils vont

je fais

tu fais

il fait

nous faisons

vous faites

ils font

je dis

tu dis

il dit

nous disons

vous dites

elles disent

je sais

tu sais

il sait

nous

savon

vous savez

ils savent

je dois

tu dois

il dois

nous devons

vous devez

ils doivent

je suis

tu es

il est

nous sommes

vous êtes

ils sont

j’ai

tu as

il a

nous avons

vous avez

ils ont

 


 

Parcours d’aide à la lecture et à l’écriture (à rendre en séance 12)

 

1° Corrige cette phrase pour lui donner un sens.

 

Le mod narhématipues éteint non comme in. → ………………………………………………………………………………………………………...

 

2° Transcris ces lettres en majuscules : a – c - d – n- q – v ………………………………………………………………………………………………

 

parking – quelle – raclette – raquette – diction – chien – chacal – képi – croc Souligne en rouge tous les sons [k].

 

4° Quelles lettres peuvent noter le son [è] ?

 

-la lettre « e » devant 2 consonnes (lettre, appelle) -les lettres « ai » …………………………………………..

 

-la lettre ………………………………………………………. -les lettres ………………………………………………….

 

-la lettre ……………………………………………………

 

Pour t’aider : trouve les réponses dans l’Alphabet Phonétique International (dans un dictionnaire ou sur internet).

 

5° Retrouve ces mots à partir de leur prononciation (utilise l’API) : pãsǝmã aeropɔr lijɔ̃so girlãd

 

Séances 12 et 13 – Fin de l’expression écrite ; contrôle de lecture

 

 

 

I. Lecture en classe de la fin du chapitre 5.

II. Dictée préparée (verbes au présent).

 

 

 

 

 

Au bout d’un moment, Gollum susurra avec délectation : « Est-ce qu’il est bon, mon

 

se prononce [s] vient du latin delectatio

 

 

 

trésor ? Est-ce qu’il est juteux? Est-ce qu’il croque bien sous la dent ? » Il se mit à lorgner

 

Inversion sujet-verbe de « *ce est > c’est » (interrogation) cf. lorgnette + remplacer par 3e gr.

 

 

 

Bilbo dans les ténèbres.

 

 

 

 

 

« Un petit instant », dit Bilbo, secoué d’un frisson. « Je viens de vous donner une

 

3e sg .passé simple : raconter des actions successives

 

 

 

très longue chance. »

 

du latin trans > l’accent grave garde la trace du -n- disparu

 

 

 

« Il doit faire vite, vite ! » dit Gollum en se hissant hors de sa barque, tout près de la

 

du latin pressus > l’accent grave garde la trace du -s-

 

commence par un -h- aspiré, prononcé (pas d’élision)

 

rive, pour mieux atteindre Bilbo. (d’après Tolkien, Le Hobbit, p. 111).

 

 

 

 

 

 

 


 

Dictée aménagée : entoure les trente choix corrects.

 

Au / Haut / Oh bout d’un moment / momment / moman, Gollum susurra / sussura / sussurra avec d’électation / délectassion / délectation / des lectations : « Es-ce / Et-ce / Est-ce qu’il et / ai / est bon, mont / mon trésor ? Es-ce / Et-ce / Est-ce qu’il et / est juteux ? Es-ce / Et-ce / Est-ce qu’il croc / crocque / croque bien sou / sous la dent ? » Il ce / se mit / m’y a / à lorgné / lorgner Bilbo dans les ténèbres. ……/ 16

 

« Un petit instant », dit Bilbo, ce cou est / secoué / secouer d’un frisson. « Je vians / viends / viens de vous donnez / donné / donnés / donner une trait / trés / très longue chance. » ….. / 4

 

« Il dois / doit / doigt / d’oit fer / fère / faire / fair vite, vite ! » dis / d’y / dit Gollum en ceux / se / ce hissant or / hor / hors / ors de ça / sa / sas barque, toux / tout / tous / toue prêt / près / prés de la rive, pour milleu / mieus / mieux à teindre / atteindre / à t’Indre Bilbo. …. / 10

 


 

d’après Tolkien, Le Hobbit, p. 111.

 

 

 

 

 

 

 

III. Guide de lecture.

 

Chapitre 6 - Tombés de la poêle dans le feu

 

a) Qu’apprend Bilbo au sujet des nains, au début du chapitre ?

 

b) Quel nain est accusé par Gandalf d’avoir abandonné Bilbo ?

 

c) Au moment des retrouvailles, que cache le hobbit à ses camarades ?

 

d) Cite deux autres ennemis que les gobelins, ennemis auxquels les héros parviennent à échapper.

 

e) Comment Gandalf parvient-il à repousser les ennemis ?

 


 

Chapitre 7 – Une étrange demeure.

 

f) Comment Bilbo se déplace-t-il, au début du chapitre ?

 

g) Combien de jours les héros restent-il chez Beorn ?

 

h) Décris Beorn en quelques mots.

 

i) Comment Beorn vient-il en aide aux héros ?

 

j) En combien de jours doivent-ils atteindre la forêt de Grand’Peur ?

 

 

 

 

 

Séances 12 et 13 – Fin de l’expression écrite ; contrôle de lecture

 

 

 

I. Lecture en classe de la fin du chapitre 5.

II. Dictée préparée (verbes au présent).

 

 

 

III. Guide de lecture.

 

Chapitre 6 - Tombés de la poêle dans le feu

 

a) Qu’apprend Bilbo au sujet des nains, au début du chapitre ?

 

b) Quel nain est accusé par Gandalf d’avoir abandonné Bilbo ?

 

c) Au moment des retrouvailles, que cache le hobbit à ses camarades ?

 

d) Cite un ennemi autre que les gobelins, ennemis auxquels les héros parviennent à échapper.

 

e) Comment Gandalf parvient-il à repousser les ennemis ?

 


 

Chapitre 7 – Une étrange demeure.

 

f) Comment Bilbo se déplace-t-il, au début du chapitre ?

 

g) Combien de jours les héros restent-il chez Beorn ?

 

h) Décris Beorn en quelques mots.

 

i) Comment Beorn vient-il en aide aux héros ?

 

j) En combien de jours doivent-ils atteindre la forêt de Grand’Peur ?

 


 

Aide

 


 

Alors que Gandalf propose de s'arrêter dans une clairière, des loups arrivent, prêts à les dévorer. Ils parviennent tous de justesse à grimper dans des arbres. Les loups gardent les arbres, et les gobelins, qui savent grimper, ne tarderont pas à arriver. Gandalf décide alors d'envoyer des pommes de pins enflammées sur les loups. Il sème ainsi la pagaille dans la meute, mais la forêt s'enflamme. Heureusement, les aigles les surveillaient et ils parviennent à s'enfuir de justesse, dans les serres des rapaces.

 


 


 


 

Séance 13 – Correction du contrôle de lecture et de l’expression écrite

 


 

1) Contrôle de lecture

 


 

Chapitre 6 - Tombés de la poêle dans le feu

 

a) Qu’apprend Bilbo au sujet des nains, au début du chapitre ? Bilbo apprend que les nains l’ont abandonné (131).

 

b) Quel nain est accusé par Gandalf d’avoir abandonné Bilbo ? Gandalf accuse Dori d’avoir laissé le hobbit (131).

 

c) Au moment des retrouvailles, que cache le hobbit à ses camarades ? Bilbo ne dit pas aux nains qu’il possède l’anneau (132).

 

d) Cite un ennemi autre que les gobelins, auquel les héros parviennent à échapper. Les héros échappent aux loups, appelés Wargs (142).

 

e) Comment Gandalf parvient-il à repousser les ennemis ? Gandalf enflamme des pommes de pin qu’il lance au milieu des Wargs (145).

 


 

Chapitre 7 – Une étrange demeure

 

f) Comment Bilbo se déplace-t-il, au début du chapitre ? Bilbo chevauche un aigle (157).

 

g) Combien de jours les héros restent-il chez Beorn ? Les héros passent une soirée (163), une nuit (176), une matinée (180), puis une autre journée complète (183), soit en tout deux journées et demie.

 

h) Décris Beorn en quelques mots. Leur hôte est un robuste personnage, qui se distingue par sa tunique brune, sa haute taille, son arme (une hache) et son caractère un peu rude (164).

 

i) Comment Beorn vient-il en aide aux héros ? Beorn les loge, les nourrit, leur fournit des renseignements sur la région et des montures (182).

 

j) En combien de jours doivent-ils atteindre la forêt de Grand’Peur ? Les héros doivent atteindre la Forêt le quatrième jour (186).

 


 

Séance 14 – Conjugaison au présent (exercices)

 


 

1. Expression écrite : corrigé

 

Ce récit d’aventures intitulé Bilbo le hobbit met en scène un héros exceptionnel appelé Bilbo. Nous pouvons le qualifier ainsi dans la mesure où il est amené à affronter de nombreux dangers avec courage ; de plus, comme souvent dans ce genre de récit, une chance inouïe l’accompagne. La narration contient aussi du suspense : en effet, au chapitre V, le lecteur ignore le passé de Gollum et la raison pour laquelle il détient l’anneau. De même, nous ne savons pas si le héros parviendra à résoudre les énigmes, ou s’il finira dévoré par la créature ! Enfin, le héros est conseillé et guidé par des personnages qui en savent plus que lui : Thorin et Gandalf, qui lui apprennent la vie d’aventurier.

 

 

 

 

 

 

 

Chapitre VIII - Mouches et araignées

 

Bilbo et ses camarades se retrouvent livrés à eux-mêmes dans l’inquiétante forêt. Ils doivent suivre un sentier qui devrait les mener, d'après Beorn et Gandalf, à la Montagne Solitaire, où se trouve le dragon Smaug. Jouant de malchance, nos amis s'éloignent du sentier et finissent par être capturés par les araignées géantes qui peuplent cette sombre forêt. Bilbo est le seul à ne pas être capturé.

 

Lire les pages 215 à 224, de « Bilbo comprit que le moment était venu d’agir » à « les araignées s’avouèrent vaincues et cessèrent soudain de les pourchasser, rentrant vers leur sombre colonie d’un air dépité».

 

Pendant ce temps, Thorin est fait prisonnier des Elfes sylvains.

 


 

Séance 15 - Le combat contre les araignées

 

NOM : ……………………………… PRÉNOM : …………………...

 

Pages 215-221.

1) En vous aidant du texte et de l’illustration ci-contre, expliquez ce que Bilbo vient de faire et tente de faire.

…………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………….…………………………………………………………………………………………….…………………………………………………………………………………………….…………………………………………………………………………………………….

Pages 221-224.

2) Faites un schéma pour expliquer le plan de Bilbo : vous placerez les araignées, les nains et Bilbo, et utiliserez des flèches pour indiquer les mouvements des personnages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


3) → P. 221-222, relevez une expression qui désigne l’épée de Bilbo ; un verbe qui indique que Bilbo attaque les araignées : ………………………………………………………………………………………………………………………………….

P. 221-223, relevez deux expressions indiquant que les araignées sont nombreuses et repoussantes : ……………………………………………………………………………………………………………………………………………..

4) Qu’est-ce qui crée du suspense et augmente notre peur pour Bilbo et les nains ? Faites au moins deux remarques.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………....………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………...

5) Qu’est-ce qui a changé chez Bilbo depuis la rencontre avec les gobelins ? Faites au moins deux remarques.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………....………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………...

 

Séance 16 – La discrétion : construire un champ lexical (écriture en classe)

 

 

 

1) Complète ce résumé du chapitre IX (p. 231-253).

 


 

Treize tonneaux à la dérive

 

Les nains sont capturés par des elfes ..........……. (des Forêts) qui les emmènent dans le palais de leur roi. Bilbo leur échappe en passant à son doigt l’…………. qui le rend invisible. Il les suit dans le palais. Bilbo retrouve Thorin et apprend qu'il existe des trappes par lesquelles on pousse des ……………. vides qui tombent dans la rivière et suivent son courant jusqu'à une ville, à la sortie de la forêt. Bilbo élabore un plan : il dérobe les ………. à un gardien ivre et délivre ses compagnons cachés dans des tonneaux. Tous les nains, très mal à l'aise ainsi dissimulés, se retrouvent alors dans la rivière et Bilbo, à cheval sur l'un des véhicules, essaye difficilement de suivre le mouvement. Le narrateur le compare souvent dans ce chapitre à un animal discret qui fréquente canalisations et souterrains, le …… !

 


 

2) « En tapinois » (p. 234)

 


 

a) Que signifie cette expression, qui qualifie le comportement de Bilbo ? Elle signifie « en cachette ».

 

b) Trouve dans le dictionnaire Larousse

 

-l’étymologie de ce nom : Le mot vient du francique tappjan (« se cacher »), ancêtre de « se tapir ». « Tapin » signifiait « sournois ».

 

-le verbe appartenant à la famille de mots (voir p. 232) de ce nom : « se tapir ».

 

-si le nom « tapis » appartient à la famille de mots de ce nom : Le nom « tapis » vient du grec !

 

-deux expressions synonymes : « avec discrétion » ; « en catimini », « à la dérobée », « sournoisement », etc.

 

c) À la fin du cahier, réserve les quatre dernières pages au vocabulaire. Inscris le titre « Lexique », ainsi qu’une liste de six mots appartenant au champ lexical (voir p. 232) de la discrétion. Inscris-en la définition.

 

Discrètement : de manière discrète.

 

Discrétion : attitude de qq’un qui veille à ne pas gêner les autres.

 

Humilité : sentiment de sa propre insuffisance qui pousse à réprimer tout mouvement d’orgueil.

 

Modestie : sentiment opposé à la suffisance, à la vanité, qui nous fait relativiser nos qualités.

 

Pudeur : retenue qui empêche de dire ou de faire.

 

Secret : information soit cachée, soit inaccessible.

 


 

3) « Le cru capiteux » (p. 240)

 

a) Que signifie cet adjectif ? « Qui produit une certaine ivresse » ou « grisant ».

 

b) Trouve dans le dictionnaire l’étymologie de cet adjectif : du vieil italien capitoso, issu du latin caput («la tête»).

 

c) À la fin du cahier, ajoute une liste de six mots appartenant à la famille du mot « capiteux ». Inscris-en la définition.

 


 

Capitaine : chef d’une troupe ou d’un bateau.

 

Décapiter : couper la tête.

 

Caprice : envie subite et passagère, fondée sur la fantaisie et l’humeur.

 

etc.

 


 

4) Rédige pour montrer que tu as compris.

 

À présent que tu as compris la différence entre champ lexical et famille de mots (ou champ dérivatif), rédige quelques phrases pour expliquer qu’à la différence de « capiteux », « tapinois » ne peut appartenir qu’à un seul champ lexical. Ton court paragraphe doit par ailleurs contenir la définition du champ lexical, soulignée en rouge.

 

………………………………………………………………………………………………..

………………………………………………………………………………………………..

………………………………………………………………………………………………..

………………………………………………………………………………………………..

………………………………………………………………………………………………..

………………………………………………………………………………………………..

 


 

Compétences évaluées :

 

*recourir à l’écriture pour réfléchir et apprendre ;  =

 

*enrichir le lexique.  =

 


 

Caprice : envie subite et passagère, fondée sur la fantaisie et l’humeur.

 

Un champ lexical est un ensemble de mots qui se rapportent à une même idée : « tapinois » ne désigne que l’idée de cachette, tandis que « capiteux », qui peut qualifier un vin ou un objet admiré, peut donc appartenir aux champs lexicaux de l’alcool et de l’état physique.

 


 


 


 

Séance 18 – Dictée préparée (GN pluriels, présent de l’indicatif)

 


 

Les terres s’ouvrent largement autour de lui, gorgées des eaux de la rivière qui s’épanchent

 


 


 

à cet endroit, empruntant mille et une courses serpentines, ou s’arrêtant dans les marais et les

 


 


 

étangs parsemés d’îlots qui s’étendent de tous côtés ; de forts courants subsistent néanmoins au

 


 


 

milieu. Et au loin, sa tête sombre passée à travers un nuage déchiré, surgit la Montagne !

 

D’après Tolkien, Le Hobbit.

 


 


 


 


 

Période 3, séance 2 – Préparation de l’oral : se documenter sur la biographie de Tolkien

 


 

Travail à rendre le 18 novembre.

 


 

Séance 19 - Je lis de manière autonome Le Hobbit de J. R. R. Tolkien

 


 

Barème : 6 points pour les résumés à compléter (en italiques) ; 14 points pour le questionnaire.

 


 

Chapitre X (p. 254 à 269) - Un chaleureux accueil

 

1) Au début de ce chapitre, à quelle partie de la carte de Thror pouvons-nous nous référer pour identifier les lieux de l’histoire ?

 

La Rivière courante est placée à droite (sud-est) dans les deux cartes

 

2) Dans quelle étendue d’eau gigantesque se jettent la Rivière Courante et la Rivière de la Forêt ?

 

Elles se jettent dans le Long Lac.

 

3) Comment les habitants du Bourg-du-Lac accueillent-ils les nains et Bilbo ?

 

Les héros sont accueillis dans une ambiance de joie et de fête.

 

4) Combien de temps les nains et Bilbo demeurent-ils au Bourg-du-Lac ?

 

Les héros demeurent là quinze jours (p. 268).

 

Chapitre XI (p. 270 à 281) – Sur le seuil

 

Bilbo et les nains arrivent au pied de la …………………… ……………………………. Les nains, suivis de Bilbo, explorent les environs à la recherche de la ……………….. secrète indiquée sur la carte de Thorin, jusqu'à ce que Bilbo tombe sur un ……………… qui le mène jusqu'à une corniche où il découvre la fameuse porte, invisible dans la roche et dépourvue de ………………….. . C'est alors que Bilbo, en regardant le soleil se coucher, comprend le message en lettres ………………. lu par Elrond. Il appelle ses compagnons à grands cris ; ensemble ils observent le dernier rayon de ce jour de nouvelle lune frapper la porte et faire apparaître une ………………. . Thorin s'empresse d'y mettre la clé qui accompagnait la carte. La porte s'ouvre.

 


 

Chapitre XII (p. 282 à 310) - Des nouvelles de l’intérieur

 

Bilbo s’apprête à dérober une belle coupe pendant la sieste du dragon. Mais celui-ci, en se réveillant, se rend compte qu'il manque une simple coupe dans tout son trésor et entre dans une furie extraordinaire... Le lendemain, Bilbo utilise son anneau et s’adresse au dragon. Le monstre croit que les Hommes du Lac sont à l'origine de ce complot et part les attaquer. Au passage, il détruit une partie de la montagne et les nains s’y trouvent bloqués.

 

5) « Je vous laisse l’imaginer, parvenu à l’autre bout du tunnel […]» (p. 286) : le narrateur n’indique pas quels sont les sentiments et les réactions de Bilbo à ce moment précis. Choisissez trois adjectifs de la liste suivante et justifiez votre choix. Exemple : « Bilbo est …… car….. ».

 

Liste d’adjectifs : épuisé, lassé, fatigué, ennuyé, indécis, résolu, déterminé, angoissé, surpris, effrayé, combatif, téméraire, lâche, intrépide, timide, faible, impressionné.

 

Phrase 1 :

 

Phrase 2 :

 

Phrase 3 :

 

6) Page 286 : relevez trois groupes nominaux (déterminant, nom et adjectif situé avant ou après le nom) qui indiquent que Bilbo vit un moment décisif, peut-être le moment le plus important de sa vie.

 

GN 1 : GN 2 : GN 3 :

 

7) Pourquoi peut-on dire que Bilbo est devenu un véritable héros dans ce passage ?

 


 

8) Pourquoi Bilbo est-il « désemparé », à la page 300 ?

 


 

Chapitre XIII (p. 311 à 326) - Une absence remarquée

 

Bilbo revient, invisible, dans la salle où le dragon gardait ses trésors et vole le plus précieux des trésors, la Pierre ………….., le Cœur de la Montagne. Il va ensuite chercher les nains, qui lui offrent en récompense une ………………., et traverse avec eux la salle ; ils retrouvent tous l’air libre en l’absence du dragon.

 


 

Chapitre XIV (p. 327 à 340) - Feu et eau

 

Pendant ce temps, Smaug apparaît au-dessus du Bourg-du-Lac. Les Hommes du Lac se défendent contre …………….. . Une bataille commence. ………………, furieux, incendie Bourg-du-Lac et bientôt il ne reste plus qu'un seul homme debout face à lui : Bard. Une grive se pose sur son épaule et lui indique le seul point faible de Smaug. C'est alors que Bard lâche sa dernière flèche, qui atteint son but et abat l'infâme dragon. Prévenus de la disparition de Smaug, les Elfes des Bois arrivent bientôt en quête du trésor mais, pris de pitié, décident de faire un détour par le Lac, pour porter secours aux rescapés.

 

9) Au début du chapitre, qui confond le Roi sous la Montagne avec Smaug ?

 


 

10) Grâce à quel animal Bard est-il venu à bout de Smaug ?

 


 

11) Après la reconstruction de la ville, où se rendent les Hommes encore valides et leurs alliés les Elfes sylvains ?

 


 

Chapitre XV (p. 340 à 353) - L’orage se prépare

 

Le fils d'un des plus anciens corbeaux de la région, Roäc fils de Carc, apporte aux nains des nouvelles à propos de Smaug, des Elfes, et des Hommes. Thorin commande aussitôt que l'on aille chercher son cousin Dain et son armée afin que ces derniers puissent les secourir. Thorin ne veut pas partager le trésor avec les Hommes ou les Elfes des Bois. Les Nains dressent donc une barricade à l'entrée de la Montagne, et attendent patiemment l'arrivée des armées. Finalement, un ……………………. est organisé autour de la Montagne.

 

12) Dans la chanson des nains, par quel groupe nominal le dragon Smaug est-il désigné ?

 


 

13) De la Montagne solitaire, quelle direction faut-il prendre si l’on se rend aux Collines de Fer ?

 


 


 

Chapitre XVI (p. 354 à 362) - Un voleur dans la nuit

 

Thorin recherche la Pierre Arcane ; en vain, puisque c’est Bilbo qui l’a. Un soir, Bilbo enfile son anneau magique et grâce à son invisibilité quitte la Montagne pour se rendre au camp des Elfes et des Hommes. Il leur confie l'arrivée prochaine de l'armée de Dain et leur fait une proposition afin de ramener la paix. Il leur confie aussi la ……………. …………………. pour négocier avec Thorin.

 

14) Recopiez une phrase du chapitre qui exprime toute la détermination de Thorin.

 

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

 

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

 


 

Remarque : les chapitres XVII, XVII et XIX seront le support de l’évaluation de fin de période.

 

Séance 20 – Évaluation de fin de période 1 (entraînement)

 


 

Chapitre XVII - L’orage éclate

 

Thorin souhaite attendre l'arrivée de Dain et ne plus devoir ainsi partager le trésor. Bilbo se retrouve exilé hors de la Montagne, renvoyé par un Thorin furieux. Il rejoint ainsi Bard, les Elfes ainsi que Gandalf qui est revenu.

 

1° Pour quelle raison Bilbo est-il chassé (pages 364 à 366) ?

 

Thorin punit Bilbo pour avoir donné la Pierre Arcane à Bard et au roi des Elfes.

 


 

2° Qui est Roäc (page 367) ?

 

Roäc est le roi des Corbeaux de la Montagne, peuple allié des Nains.

 


 

3° Relis la description qui commence à « Les heures passèrent » (p. 367) et se termine par « leurs visages étaient de marbre » (p. 368).

 

Précise en quoi cette description est bien conforme à ce que nous attendons d’un récit d’aventures.

 

Cette description de l’arrivée de Dain est conforme aux récits d’aventures, parce que dans ce genre de récit, nous avons affaire à des portraits élogieux d’individus pourvus de qualités extraordinaires, ici, des héros qui font penser à ceux des récits médiévaux, comme Arthur.

 


 

4° En quoi consiste la péripétie de la page 371 ?

 

Cette nouvelle action fait intervenir les gobelins et les Wargs : le combat oppose désormais cinq armées.

 


 

5° Aux pages 373-374, recopie une phrase qui présente Bilbo comme un être ordinaire vivant une aventure extraordinaire.

 

« De toutes les expériences de Bilbo, la plus affreuse, et celle qui, sur le coup, lui déplut le plus -autrement dit, celle dont il fut le plus fier, et dont il se souvint longtemps après avec le plus d’émotion , même s’il n’y joua qu’un rôle insignifiant. »

 


 

6° Relevez trois noms appartenant au champ lexical du combat à la page 377.

 


 


 

7° Complète les deux résumés suivants.

 

Chapitre XVIII - Le voyage de retour

 

Lorsque Bilbo revient à lui, il est seul, la bataille terminée. Gandalf l'accueille et le conduit à ……………. qui, blessé grièvement, souhaitait parler au Hobbit avant de …………. . Il demande pardon à Bilbo. Dain remet le quatorzième du trésor à Bard comme l'a précisé Thorin ; Bard offre à Bilbo deux coffrets d'or et d'argent, le Hobbit ne désirant rien de plus. Bilbo reprend malheureux le chemin du retour en compagnie de Gandalf et des Elfes.

 


 

Chapitre XIX - La dernière étape

 

Le retour de Bilbo dans son pays, après un voyage tranquille, lui réserve des surprises. Plus d……. an…. après le début de son aventure, il arrive en pleine vente aux enchères, constatant que les siens l'ont enterré assez vite pour pouvoir mettre la main sur tout ce qu’il possède. Il faudra de longues années de procédures pour prouver qu'il est bien Bilbo et qu'il est bien vivant. Notre hobbit rachètera ce qui lui appartenait (dont ses ………………) avec une partie de son trésor. Il ne dira jamais un mot sur le secret de son ……………… à quiconque et vivra très longtemps heureux dans son trou de hobbit.

 

8° Réécris le paragraphe « Il se mit à écrire [… ] heureux» (p. 400) en conjuguant tous les verbes au présent de l’indicatif.